Association Professionnelle pour la Santé Transgenre

Faire un don Rechercher

Octobre 2021

Chèr∙e∙s membres, partenaires communautaires et supportrices∙eurs du CPATH,

Le conseil d’administration du CPATH vous salue et vous souhaite une bonne santé à vous et les vôtres. Nous reconnaissons que ça fait un moment depuis notre dernière communication, et nous souhaitons donc partager ce petit bilan et mise à jour de nos activités en arrière des coulisses.

Après la conférence à Montréal en 2019, il est devenu évident que le CPATH a besoin d’entreprendre une transformation importante. À l’assemblée générale en 2020, de nombreuses discussions sur des problèmes de longue date ont eu lieu, et le nouveau conseil d’administration s’est engagé à examiner de près l’approche du CPATH en ce qui concerne ses membres, ses événements, et son engagement. Nous avons donc décidé de prendre une pause sur la planification de notre prochaine conférence jusqu’à ce qu’on puisse faire mieux, et de chercher le financement nécessaire pour assurer la réalisation des prochaines étapes.

En début 2021, nous avons reçu du financement à travers le Fonds de développement des capacités communautaires LGBTQ2 de Femmes et Égalité des genres Canada pour réviser la vision et mener de la planification stratégique pour l’avenir du CPATH. Nous avons hâte de partager avec vous quelques détails sur ce travail, et nous souhaitons également vous inviter à participer dans cette démarche. 

À travers ce processus, nous voulons répondre à la rétroaction communautaire en lien avec la conférence de 2019 (ainsi que les conférences précédentes) qu’un gouffre perdure entre le CPATH et les membres communautaires/organismes partenaires. 

La structure organisationnelle, les politiques et les procédures du CPATH ont empêché la pleine participation des personnes Noires, Autochtones, et racisées trans et diverses dans le genre lors de nos conférences annuelles et nos activités générales. Nous savons que ces barrières comprennent, entre autres:

  • La cotisation des membres et le coût des conférences ont nécessité que les présentatrices∙eurs payent pour participer et partager leurs connaissances. Bien que des bourses ont existé, ce coût a empêché les individus sans aide institutionnelle d’assister aux conférences.
  • Les membres communautaires trans et diverses dans le genre sont en train de faire du travail essentiel dans ce domaine. Les demander de payer pour partager leurs savoirs amplifie le fardeau émotionnel et financier sur leurs épaules.
  • En plus, de nombreuses∙x étudiant∙e∙s et membres communautaires trans et diverses dans le genre sont impayé∙e∙s ou sous-payé∙e∙s, et ne peuvent pas se permettre de participer à fond dans la conférence.
  • La planification de la conférence n’a pas toujours tenu compte des organismes communautaires locaux pour assurer que la conférence réponde aux besoins communautaires sur le terrain.
  • La structure de la conférence met en valeur les présentations et les partages de savoir qui se reposent sur les méthodes dominantes, ‘scientifiques’, occidentales, ou colonisatrices, et cède trop peu de place aux connaissances et méthodes de partage ou d’apprentissage traditionnels ou alternatives. (Par exemple, certain∙e∙s présentat∙rices∙eurs peinaient à partager la totalité de leurs connaissances approfondies dans les 15 minutes accordées à leur présentation.)
  • Les critères d’adhésion du CPATH et son conseil n’ont pas assuré la présence de membres qui représentent et qui sont redevables aux communautés aux expériences vécues pertinentes.

Avec un financement temporaire en place pour appuyer cette démarche, nous nous lançons dans ce travail dans l’esprit d’une meilleure coopération avec toutes nos parties prenantes, en particulier les personnes bispirituelles, trans, non binaires Noires, Autochtones, et racisées ainsi que toutes les personnes issues de la diversité du genre et les fournisseurs de services et de soins de santé.

 Le conseil d’administration actuel du CPATH se rencontre presque chaque semaine pour accomplir ce travail. Nous espérons que vous continuerez d’être membre de notre organisation, que vous serez patient∙e avec nous et que vous vous joindrez à nous pendant que nous entreprenons cette transition difficile, nécessaire, et essentielle. 

Pour apprendre davantage sur nos activités, consulter la page du projet Femmes et Égalité des genres Canada sur notre site web, que nous actualiserons au fur et à mesure de l’année.

Les dates pour notre assemblée générale en fin 2021 ou début 2022 seront bientôt annoncées à travers notre infolettre.

Pour nous rejoindre:

  • Guidez-nous dans ce travail ! Nous vous invitons à remplir ce questionnaire pour guider l’avenir de CPATH. Ce questionnaire sera disponible jusqu’au 10 novembre en fin de journée. Questions ou commentaires sur le questionnaire ? Écrivez-nous à community@cpath.ca
  • Renouveler votre adhésion ou devenir membre si vous ne l’êtes pas encore. (Nous sommes en train de réviser la procédure d’adhésion des membres, entretemps si vous rencontrez des problèmes avec la démarche d’abonnement, écrivez-nous.)
  • Nous cherchons des nouvelles∙aux membres pour le conseil d’administration, et en particulier nous encourageons les personnes bispirituelles Autochtones et les personnes racisées trans et non binaires de nous envoyer leurs candidatures. Si vous rencontrez un problème quelconque qui vous empêche de déposer votre candidature, veuillez nous écrire à governance@cpath.ca 
  • Si vous ne voulez pas devenir membre, mais vous souhaiteriez continuer de recevoir des mises à jour sur notre progrès cette année, veuillez cliquer ici pour vous inscrire à l’infolettre CPATH.
  • Envoyer vos questions ou vos commentaires à info@cpath.ca  


Nous vous souhaitons à vous et aux vôtres le meilleur de la vie et de la santé dans les jours à venir,

Cordialement, 

Le conseil d’administration de CPATH

Dr Michael Marshall
Percy Lezard
Lorraine Grieves
Gin Marshall